Vin rouge Languedoc Roussillon Saint Chinian

Le Saint-Chinian est nait sur les premières collines du massif centrale autour d’un monastère développant la vigne depuis 794. Ce lieu encore sauvage au climat méditerranéen très chaud et très sec l’été est entouré de deux rivières qui irrigue ce lieu permettant d’obtenir des conditions particulièrement optimale. Deux parties de l’aire de production peuvent se dissocier. Au nord, un sol de schistes et au sud le calcaire et l’argile sont plus présents. Cette harmonisation des éléments naturels est un élément de réussite d’un bon vin.

La superficie de production est au total de 650 hectares comprenant Le Saint-Chinian/Berlou et le Saint-Chinian/Roquebrun qui comme l’ensemble des communes peuvent produire des Coteaux du Languedoc. La production annuelle est en moyenne de 16 millions de bouteilles dont 90% est du vin rouge. C’est un vin rouge corsé issu de cépage de Carignan, Syrah, Grenache ou encore Mourvèdre.
Les méthodes de culture de la vigne varient entre le sud et le nord du domaine de Saint Chinian, le Sud opte plutôt pour une méthode de taille de la vigne dite en « montée en fil de fer » alors qu’au nord plutôt en vignes gobelets.
Le lieu influence forcement la récolte finale sans pour autant en être déraciné.

Cependant les vins au Nord semble plus cuivré et grillé alors que celui du Sud auraient des arômes de garrigue, de laurier, voir de cacao. Ils se dégustent plus particulièrement avec de la viande froide ou encore un bon lapin à la moutarde, sans oublier le canard rôti. Mais aussi avec des fromages comme le pélardon ou encore le neufchatel. Ce vin de renommé mondiale a pour les millésimes recommandés l’année 2011, 2003 et 2006 tout en sachant que son âge de maturité et de 3 à 6 ans.


Kommentare


Du hast eine Frage oder eine Meinung zum Artikel? Teile sie mit uns!

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

*
*