Vin Blanc

Le vin blanc est un alcool issu de la fermentation de raisins à pulpe non colorée ou de raisins dont la pellicule est jaune ou verte. Le vin blanc est vin très apprécie pour son goût aromatique et acidulé. Il est possible de distinguer 3 groupes de vins blancs, le premier groupe est celui des vins blancs fruités, légers et acides, le second groupe quant à lui comprend aussi les vins aux saveurs acides mais dont les saveurs fruités sont plus marqués.

Le Muscadet, comme le Côtes du Rhône sont des vins que l´on retrouve dans cette deuxième catégorie. Le troisième et dernier groupe englobe des vins blancs ayant un caractère plus fort, à la fois puissant et onctueux comme le sont souvent les vins blancs de grandes appellations françaises.
Le vin blanc peut être consommé de diverses manières, autant en boisson apéritive que pendant le repas ou lors du dessert. Il est également dégusté en dehors des repas comme boisson rafraichissante ou incorporé dans les recettes pour son acidité et ses arômes qui relèvent les plats.

La fabrication du vin blanc

Les vins blancs s’accordent avec les poissons, certaines viandes blanches et les desserts. Ils se dégustent également entre les repas ou en apéritif. Ils entrent directement dans la fabrication de la plupart des vins pétillants. Ils sont issus d’un raisin blanc ou noir, au jus incolore particulièrement pulpeux. Le raisin est récolté à maturité, pour obtenir un taux de sucre important et un peu avant, pour les vins secs. Il doit subir un traitement pour garder sa robe jaune.

Il existe plusieurs types de vins blancs. Le plus couramment utilisé reste le vin blanc sec qui accompagne les poissons et les crustacés. Le vin moelleux, doux ou liquoreux est réservé aux plats sucrés ainsi qu’au foie gras. Pour leur donner un goût plus sucré, il faut arrêter leur fermentation avant que tout le sucre se transforme en alcool. La récolte et le tri à la main permettent d’obtenir une qualité remarquable du vin. La conservation dans une barrique en bois ajoute une note boisée à la dégustation.

Chaque type de vin blanc dispose de son verre adapté. Le plus classique comporte une large ouverture pour laisser s’échapper les gaz. Les verres pour les vins d’Alsace s’avèrent plus fins et leur ouverture est plus réduite. Leur pied haut empêche le doigt de réchauffer le vin et préserve ainsi les saveurs intactes. Le vin blanc se sert frais, mais non glacé à une température moyenne de 8°C.

Le vin blanc révèle, selon les cépages, toute une palette d’arôme subtil. Les teintes fruitées sont les plus représentées avec des agrumes, des fruits confits, des fruits exotiques. Des plantes, comme la verveine et la violette peuvent également se sentir. Les vins élevés en barriques contiennent parfois des saveurs boisées de caramel ou de beurre. Des minéraux sont également présents dans son goût. Plus étonnants, des fruits rouges font parfois leur apparition.

Cépage de vin blanc

Le cépage de vin blanc le plus célèbre reste le Chardonnay, qui vient de Bourgogne. Ce vin liquoreux s’adapte à toutes les circonstances. Également produit en Bourgogne, le Riesling donne du piquant aux poissons et fruits de mer. Le sauvignon avec des arômes de fruits et parfois de fumé s’accorde plutôt avec les desserts et le foie gras. Le pinot noir entre directement dans la composition des vins de Champagne. Le muscat, à la frontière entre la boisson apéritive et le vin de table, est un nectar sucré à la robe dorée qui fait la fierté des habitants des villes de production, comme Rivesaltes ou Frontignan. Cultivé dans le massif alpin, le gewurztraminer apporte une touche d’épices au repas.

En savoir plus sur le vin blanc >>