Les différents types de verres à vin

Nombreux sont les type de vins différents, ainsi que les amateurs de bons crus. Des règles existent quant à la conservation des vins, et il faut respecter plusieurs critères afin de bien les conserver. Mais saviez-vous qu’une dégustation de vin dans l’art et la manière ne se fait pas n’importe comment ? Il existe en effet un verre spécifique attribué à chaque type de vin. Certains conseils sont bons à prendre quant au choix du verre, afin de libérer de la meilleure manière possible tous les arômes de chaque vin, et ainsi le déguster de manière idéale.

En règle générale, la plupart des verres à vin sont des verres à pied, en forme de « tulipe fermée », le bord incurvé vers l’intérieur du verre. Cette forme typique est justifiée par le fait que de cette manière, les arômes du vin sont directement dirigés vers le nez du goûteur. Le pied, quant à lui, permet d’éviter de réchauffer le vin avec sa main. Ensuite, une contenance idéale de verre de vin est de 360 cl, et la règle dit même que pour optimiser la saveur d’un vin il ne faut pas remplir le verre à plus de son tiers ; autrement l’on ne pourrait pas le tourner pour dégager tous les arômes.

Ensuite, les verres à vin, bien qu’ayant presque tous une forme à peu près similaire à première vue, diffèrent légèrement les uns des autres, et ce afin que chaque verre permette de libérer tous les arômes du vin auquel il correspond. Chaque vin cherche à dissocier ses arômes en trois catégories, qui sont arômes primaires, provenant du cépage et apportant souvent un goût fruité ; arômes secondaires, très variés et dépendant de la vinification ; et tertiaires, déterminés par la période de développement du vin, et de conservation. Cela est donc rendu possible grâce aux différences subtiles entre les verres à vin.

Pour donner quelques exemples, nous pouvons prendre quelques vignobles des plus connus, qui ont des types de verres adaptés. Les vins de la vallée de la Loire se contentent d’un verre de taille plutôt petite et de forme ballon, tandis que les Bordeaux ont quant à eux besoin d’un verre de forme beaucoup plus ovale, et surtout de grande taille. Les vins effervescents comme le champagne sont quant à eux idéalement dégustés dans une flûte, qui laisse apercevoir toute la montée des bulles, et préserve plus longtemps leurs arômes qu’une coupe traditionnelle.

Enfin, il est intéressant de savoir qu’il existe un verre, appelé INAO (d’après l’appellation Institut National des Appellations d’Origine), qui a été conçu notamment pour les dégustations professionnelles et est adapté de par sa forme et ses matériaux à tous les types de vin.


Kommentare


Du hast eine Frage oder eine Meinung zum Artikel? Teile sie mit uns!

Deine E-Mail-Adresse wird nicht veröffentlicht. Erforderliche Felder sind markiert *

*
*