Vin du Portugal

Au Portugal, la culture du vin est présente depuis l’Antiquité, lorsque les marchands phéniciens, carthaginois, grecs et romains l’ont importée. D’ailleurs, ces différentes influences se ressentent encore aujourd’hui dans les méthodes de production et les différents cépages cultivés, selon les terroirs. De nos jours, avec un vignoble d’une superficie de 222 600 hectares et une production annuelle moyenne de 7 450 000 hectolitres, le Portugal fait partie des gros pays producteurs de vin.

L’une des principales régions viticole du pays est celle du Douro, et elle est d’ailleurs considérée pour beaucoup comme l’une des plus belles régions viticoles du monde. De la frontière espagnole jusque Porto, ce vignoble produit une grande partie de la production de vin portugais, et notamment avec 47 % de Porto, qui est un des vins les plus connus du Portugal. Mais on y produit aussi d’autres vins tels que notamment le Douro (du même nom).

D’ailleurs, au Portugal, quatre grands types de vin se démarquent particulièrement : ce sont le porto, le « vinho verde », le madère, et la « ginjinha ». Le Porto, qui tient son nom de la ville de Porto, est certainement le vin portugais le plus connu, et un de ceux qui a fait la renommée des vins du Portugal. Il est donc produit dans la vallée du Douro, au Nord-est du pays. L’importance de cette région viticole est surtout ses caractéristiques naturelles exceptionnelles. Le vinho verde quant à lui, « vin vert », est une des spécialités dont seul le Portugal a le secret. C’est un vin effervescent, très frais et léger, qui est notamment très apprécié l’été en temps de chaleur. Ensuite, le Madère, produit sur l’île de Madère, est un vin très aromatique, sucré, et doux. Enfin, la Ginjinha est une liqueur de cerise très appréciée par les Portugais, même si elle est moins commercialisée en dehors du pays.