Vin d’Italie

L’Italie fait partie des pays classés parmi les plus grands producteurs de vin en ce qui concerne le poids de sa production, et c’est même le plus grand au monde. Sa moyenne de production par an, de 60 millions d’hectolitres, est énorme et montre bien l’importance extrême de ce pays sur le marché viticole. Au niveau historique, on peut remarquer que la viticulture a toujours été présente en Italie. En effet, ce sont les Romains, et mêmes encore avant eux les Étrusques qui ont commencé à cultiver le vin. Il est également intéressant de savoir que les premières vignes italiennes furent plantées en Sicile et en Calabre ; et que par la suite les vignobles prirent place lentement et graduellement jusque vers le nord du pays. D’ailleurs aujourd’hui, le vignoble italien passe par toutes les régions du pays, et est donc vraiment omniprésent. De nombreux territoires viticoles existent donc, qui correspondent aux terroirs italiens. Chacun d’eux possède ses propres particularités, et des vins spécifiques. C’est par ailleurs ce qui fait la diversité des nombreux vins d’Italie.

D’ailleurs, différents types de vin sont produits, et ceux-ci ont des noms spéciaux, qui sont bien souvent précisés sur les étiquettes des bouteilles. Un vin italien peut donc être de type abboccato (demi-doux) ; amabile (demi-sec) ; dolce (doux) ; frizzante (pétillant) ; novello (vin nouveau) ; passito (raisin séché) ; riserva (vin DOC) ; secco (sec) ; spumante (mousseux) ; ou encore superiore (taux d’alcool élevé).