Vin d’Espagne

La plus grande superficie viticole totale à l’échelle d’un pays revient à l’Espagne, qui possédait en 2010 un vignoble d’une superficie de pas moins de 1 102 100 hectares ! Elle est également classée troisième au rang des plus grands producteurs de vin mondiaux. L’Espagne, même si elle possède plusieurs régions viticoles, a la particularité de produire partout des vins spécifiquement fruités ; et c’est quelque chose qui caractérise bien les vins espagnols. Ceux-ci font la renommée des vins du pays, et ce surtout depuis qu’il a réussi à effectuer un tournant, passant d’une production de masse à une viticulture beaucoup plus tournée sur la qualité. D’ailleurs, à noter que l’Espagne est l’un des pays producteurs de vin qui propose le meilleur rapport qualité/prix pour ses vins.

Aujourd’hui, les vins d’Espagne gagnent en notoriété et sont de plus en plus reconnus et recherchés par les amateurs de vin des autres pays, d’Europe mais aussi au niveau mondial. Il faut savoir par exemple que les cépages cultivés en Espagne sont très intéressants, puisqu’à la fois internationaux mais également autochtones. De nombreux types de cépages sont effectivement utilisés, comme pour les rouges le Bobal, le Graciano, ou encore le Garnacha ; et pour les blancs l’Airén, le Macabeo, ou encore la Parellada.

Les vignobles principaux d’Espagne, quant à eux, sont les suivants : l’Andalousie ; Aragon ; les Asturies ; les Îles Baléares ; les Canaries ; Cantabrie ; Castille-la-manche ; Castille et Léon ; la Catalogne ; Estrémadure ; la Galice ; Madrid ; Murcie ; Navarre ; le Pays basque ; la Rioja ; et la communauté valencienne.